En quelques mots, c’est quoi ChangeNOW ? Et quel en est le but ?

Nous avons créé ChangeNOW il y a 4 ans, une startup dédiée à accélérer les solutions capables de répondre aux grandes urgences environnementales et sociales de notre siècle. Nous organisons le sommet ChangeNOW, le plus grand rassemblement mondial des solutions pour la planète.

Cet événement, porté sur l’action concrète, réunit des milliers de solutions et d’acteurs du changement. La dernière édition a rassemblé plus de 28 000 participants et 1000 solutions pour la planète venus de 100 pays.

Nous menons également des actions toute l’année, auprès des écoles, des entreprises, des institutions, et des investisseurs.
Notre mission est de faire émerger les nouveaux modèles pour construire un monde durable, et d’inspirer une nouvelle génération de changemakers ayant un impact positif sur le monde.

Cela fait déjà quatre ans depuis la fondation de ChangeNOW, quelles sont les évolutions les plus marquantes que vous avez constaté, au sein du rassemblement mais aussi dans l’état d’esprit ?

La 1ère édition de ChangeNOW, en 2017, rassemblait pour la première fois des centaines de changemakers qui, pendant longtemps, œuvraient de manière isolée. 2000 participants étaient présents, avec une envie d’agir communicative. C’était un moment fort, inédit.

3 ans plus tard, nous étions au Grand Palais, pour faire de ChangeNOW la première Exposition Universelle des solutions pour la planète. C’était alors tout un secteur qui s’affirmait haut et fort, qui montrait qu’il était là, structuré, ambitieux. C’était un coup d’envoi d’un mouvement de fond plus fort et qui inspire à grande échelle.

“Notre mission est de faire émerger les nouveaux modèles pour construire un monde durable, et d’inspirer une nouvelle génération de changemakers ayant un impact positif sur le monde. ”

À travers ChangeNOW, vous avez rencontré beaucoup de « changemakers », y a-t-il un profil type ?

Les profils sont variés, mais il y a une énergie commune que l’on retrouve chez les « changemakers », qui est très enthousiasmante, vibrante. On sent un idéal, une envie de construire un monde meilleur, qui les pousse à agir. Ils dégagent beaucoup de dynamisme, d’ouverture aux autres, et l’envie de contribuer à quelque chose de grand.

À votre avis, quel est le rôle des millenials dans les années à venir ? Nous vivons une étape charnière où les codes sont à réinventer, et les millenials, qui arrivent sur le marché du travail, peuvent imposer des nouveaux codes, et refuser certains anciens modèles. Ils sont d’ailleurs déjà en train de le faire !
Nous voyons une nouvelle génération émerger, portée par la quête de sens, pour qui le respect du vivant et la bienveillance surpassent l’individualisme. La coopération et la part d’humanité en nous sont les boussoles pour changer le monde.